Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers - Eclosions partout en France...

Blue Flower

Actualité

  • ACTUALITÉS

    Un Clip pour la Fédé !

    Une campagne de communication pour nous faire mieux connaître démarre ce lundi 23 avril 2018 sur Facebook, pour s'achever lors de la JOURNÉE DU RIRE le 6 mai !                                                                                                                                                                           Un très beau Clip Vidéo sera alors en ligne ici et sur Viméo, la vie des clowns dans les services de soins, ne le manquez pas ! ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••                                             Un Séminaire de formation des membres a eu lieu en janvier 2018 à Marseille pour aborder les formes de gouvernances dans nos associations.

    Voir la proposition de travail                             ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••                                     POURQUOI UNE FÉDÉRATION ? connaître nos objectifs et valeurs, nos membres et nos travaux ->{Topo}                                                                                                                                                                              

     Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communicationLa FFACH reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication.

Chaque initiative locale a créé sa structure avec des bénévoles ou des professionnels, et emploie 2, 8, 30 ou 100 artistes clowns ! Chacune a sa richesse et progresse grâce aux expériences de chacun. Chaque association fait également face à des difficultés qui se ressemblent.

Sur ces chemins passionnés de l’artiste à l’hôpital et de la vie associative au service d’une cause forte, les tâches ne manquent pas. Chacun refait le parcours de la recherche de structure, de légitimité, de règles, de financement et de recrutement.

Parfois l’énergie se disperse et certaines méconnaissances font perdre un temps précieux. Enfin, bon cœur et courage ne suffisent pas à apporter une juste présence auprès des patients, et sur le terrain si sensible (et si mobilisateur) de l’enfant malade, des négligences préjudiciables pourraient apparaître.                                     

Le maintien dans la durée de la qualité artistique, éthique et organisationnelle est exigeante !